Mémorandum de la société civile tchadienne pour une paix durable

Après près de 2 ans de rupture de tout dialogue, pouvoir et opposition ont accepté de travailler ensemble, conformément aux recommandations du CSAPR d’octobre 2006, et sous l’égide de la Commission Européenne.

Il s’agissait au départ pour eux de discuter les améliorations techniques pour l’organisation des prochaines législatives. Néanmoins, ce dialogue inter tchadien aujourd’hui a pris une dimension plus importante puisqu’il semble qu’il devrait aboutir à un accord politique global plus large.

Le CSAPR a invité d’autres composantes de la société civile tchadienne à analyser ce dialogue inter tchadien pour voir sous quelles conditions il pourra contribuer de manière efficace à une paix durable.
Lire le Mémorandum.

Télécharger (PDF, 115KB)

Auteur de l’article : Acentek01