Les cafés politiques du CSAPR

 

Dans le cadre du projet de dialogue entre acteurs politiques et société civile, plusieurs cafés politiques ont été organisés depuis 2013. Ces cafés politiques regroupent toujours plusieurs acteurs politiques de la majorité présidentielle, de l’opposition démocratique, ainsi que des leaders de la société civile et des experts. Ils ont déjà pu débattre autour de différentes thématiques telles que la rupture du dialogue entre la majorité présidentielle et l’opposition démocratique suite aux évènements du 1er mai, la sécurité intérieure et régionale, la participation citoyenne, la cherté de la vie… Les derniers en date ont porté sur le processus électoral, la pénurie de carburant, sur la fin de la législature.

Vous pourrez très bientôt écouter tous nos cafés politiques dans la rubrique « émissions », « cafés politiques ».

Initiative novatrice dans le paysage politique et de la société civile, les cafés politiques sont des lieux restreints de débats contradictoires et constructifs autour de thèmes d’intérêt général et en lien avec la consolidation de la paix. Ils permettent aux participants de pouvoir s’exprimer librement et de faire des propositions d’actions. Pour le CSAPR, il  s’agit de développer la culture de dialogue entre les acteurs de la vie publique et politique tchadienne, tant au niveau de la capitale que dans les provinces, et de développer l’opinion publique.

Tous nos cafés politiques sont d’abord diffusés sur la radio FM Liberté puis sur une quinzaine d’autres radios communautaires, à Ndjamena et en province.

Au vue de l’intérêt manifesté par les participants et du succès de la diffusion des cafés, le CSAPR va désormais organiser chaque année 7 cafés politiques dont trois 3 à N’Djamena et 4 autres dans les principales villes de provinces, et ce pour permettre aux acteurs locaux, à l’image des cafés politiques organisés à N’Djamena, de débattre des questions d’intérêt local.

 

Auteur de l’article : Acentek01