Le CSAPR au Département Paix et Sécurité de l’Union africaine

Le CSAPR était convié fin mars 2015 à une réunion de travail du département Paix et Sécurité de l’Union africaine pour l’opérationnalisation du mécanisme de système continental d’alerte rapide. Le département souhaite associer les organisations de la société civile pour une meilleure appropriation de ce mécanisme dans les États membres.

Le Système Continental d’Alerte Rapide a été créé en vue de faciliter la prévention des conflits. Il s’appuie sur des indicateurs politiques, économiques, sociaux, militaires et humanitaires clairement définis et acceptés qui sont utilisés pour analyser l’évolution des situations sur le continent et recommander la meilleure action à prendre, le plus rapidement possible.

Ainsi, le CSAPR a été mobilisé pour agir en zone CEEAC et informer la société civile. L’action de la société civile pour l’opérationnalisation de ce mécanisme consiste avant tout à collecter des informations, élaborer des analyses, et entreprendre une diplomatie préventive auprès des autorités et autres entités en mesure d’apporter une contribution à la mise en œuvre effective de ce système d’alerte précoce.