Dialogue Tchad- RCA pour la paix dans la sous région

La crise récente centrafricaine de 2013 a révélé une situation de malaise entre les Tchadiens et les centrafricains. Face à la situation et s’appuyant sur son expérience de dialogue au niveau national, le CSAPR a proposé un projet de dialogue entre les acteurs politiques et de la société civile de ces deux pays ; projet soutenu par le Département Fédéral des Affaires Etrangères suisse et par le Programme Paix (CCFD-Terre solidaire/ACORD). L’objectif est de reconstruire la confiance entre les tchadiens et les centrafricains pour contribuer à la paix dans la sous-région.
L’agenda de dialogue s’inscrit dans une démarche constructive et partagée. Il comprend plusieurs activités d’échanges entre les organisations de la société civile et les acteurs politiques du Tchad et de la Centrafrique débouchant sur une mobilisation interne dans chaque pays.
Ainsi des rencontres de dialogue ont été organisées à Yaoundé en septembre 2014 puis à Caux en Suisse Janvier 2015. A l’issue de ces rencontres, une déclaration commune a été rendue public pour interpeller les gouvernement Tchadiens et Centrafricains sur la mise en route du programme DDRR en vue de favoriser la stabilisation durable du pays ; l’’ouverture des frontières entre le Tchad et la RCA afin de favoriser la libre circulation des personnes et des biens et le retour des réfugiés centrafricains ; la mutualisation des expériences et l’accroissement des synergies d’action de la société civile centrafricaine pour renforcer le travail de médiation et gestion de conflits.
Par ailleurs, des émissions radios de sensibilisation sont diffusées sur les ondes des radios à Bangui et à Ndjamena. D’ici la fin de l’année, des voyages d’échanges seront organisés pour consolider ce processus de dialogue.

Auteur de l’article : Marcelin nodjindo