Condamnation à sursis des leaders des mouvements sociaux

Le Jeudi 14 avril 2016, les quatre leaders des mouvements “ça suffit”, “trop c’est trop” et “Iyina” à savoir Younous Mahadjir, Mahamat Nour Ibedou, Narmadji Céline et Nadjo Kaina Palmer ont été condamnés par la justice tchadienne à 4 mois de sursis. La cour passe outre la réquisition du procureur général  qui a requis le 07 avril dernier 6 mois de prison ferme contre les activistes de la société civile.

Cette décision de la cour est diversement appréciée par les membres des OSC tchadiennes. Si d’aucun se félicite de la décision de la cour qui a permis aux 4 leaders de recouvrer une certaine liberté, d’autres, par contre, estiment que cette condamnation est un frein aux activités et une atteinte à la liberté d’expression des activistes mis en cause.

Il est à rappeler qu’un cinquième, Dr Albyssatil, reste en prison. Sa comparution est prévue pour le 18 avril prochain.

T. Nodjindo Marcelin